PROJET DE CAMP CHANTIER ETE 2018 au Togo

 

Nom du projet

Sauvons nos rivières

 

Lieu

Agomé Tomégbé, un village situé à 15 km de Kpalimé

 

Date

Du 06 au 26 août 2018 (21 jours)

 

Organisations porteuses du projet:

ONG AGERTO (Association Germano-Togolaise) et association Revisiter Le TOGO

 

Présentation synthétique du projet

Ce projet de camp chantier constitue l’un des volets du Programme de conservation de la biodiversité dans le Canton d’Agomé – Tomégbé. Initié par l’association Revisiter Le Togo, ce programme s’exécute en partenariat avec l’ONG AGERTO

 

Durant cet été 2018, ce projet réunira  pour 21 jours, des jeunes volontaires venus de divers horizons pour des activités spécifiques. Aussi un temps de partage et d’échange, un terrain de rencontres culturelles. Une opportunité pour les jeunes de découvrir en profondeur le pays et de participer aux actions de développement durable dans une communauté.

Les principales activités seront le reboisement des berges de la rivière « AGATO » et la sensibilisation des populations sur les enjeux environnementaux (la gestion des ordures ménagères, l’utilisation des pesticides, herbicides et engrais chimiques, etc.). Des activités qui cadrent avec le notre Programme de conservation de la biodiversité dont l’un des objectifs est de restaurer les forêts galeries le long des cours d’eau dans le canton d’Agomé Tomégbé.

Sont prévues aussi des activités secondaires que sont les activités socio-culturelles, éducatives  et sportives, ainsi que des activités touristiques afin d’explorer les immenses richesses naturelles et culturelles du pays.

 

VIE SUR LE CAMP

L’hébergement est collectif, les différentes tâches seront organisées en petits groupes. Les repas seront pris en assiettes individuelles sur le lieu d’hébergement. Les menus élaborés par le groupe, la cuisine faite par les campeurs eux-mêmes.

 

CONDITIONS DE PARTICIPATION AU CAMP CHANTIER

Le chantier est ouvert à tout volontaire qui veut passer des vacances utiles et de découvertes touristiques. Les frais de participation s’élèvent à 350 euros couvrant l’hébergement, le transport  la restauration et les sorties touristiques. Le volontaire qui arrivera à l'aéroport après 17h dois prendre en charge une nuit d'hôtel .Car nous ne transportons pas nos volontaires pour traverser toute la nuit pour venir à kpalimé pour leur propre sécurité.

 

NB: Le volontaire peut demander une prolongation de son séjour et est tenu de payer le séjour supplémentaire.